Accueil
FORUM
Le bonheur est dans l'osier!
La vanneire d'hier à aujou rd'ui
1 - Considérations générales
2 - Végétaux employés en vannerie
3 - Le saule
4 - L'osier
5 - Le rotin
6 - L'outillage du vannier
7 Les étapes de la fabrication d'une vannerie
9 - REALISATION PRATIQUE en rotin
8 - Introduction au travail du rotin.
10 - PRATIQUE VANIERE ELEMENTAIRE (OSIER)
OU APPRENDRE LA VANNERIE?
FABRICATION DES ECLISSES D'OSIER
L'osier buff
L'OSIER TRAITE AUTOCLAVE
LIENS
FICHE TECHNIQUE - Panier à bois
L'osier buff

 

L'OSIER BUFF

 

L’osier buff est un osier ayant subit un écorçage après immersion de quelques heures dans de l’eau bouillante. Ce traitement lui confère des caractéristiques physiques et esthétiques, différents de celles de l’osier blanc.

 

Dans la pratique, l'osier buff est généralement obtenu par la cuisson d’osier brut à laquelle fait suite un décorticage ou pelage, selon la méthode habituelle.

La durée de la cuisson, à 100-110 degrés C,  va de 2-3 heures dans le cas d’osier vert (osier coupé après la chute des feuilles) à 5- 6 heures s’il s’agit d’osier brut, c-a-d d’osier vert sec (six mois de séchage en à l’abri du soleil et en milieu ventilé.)

Le décorticage peut se faire pendant les deux jours suivant la cuisson. Le pelage est suivit d’un séchage soigné au soleil et au vent pendant plusieurs jours. En effet, la déshydratation de l’osier buff est beaucoup plus lente que celle de l’osier blanc (une journée au soleil pour ce dernier.)

Une fois bien sec, l’osier buff à une belle couleur noisette plus ou moins soutenue et cuivrée, tendant parfois vers le gris cendré. Cet aspect provient des tanins (dérivés de certains acide) contenus dans l’écorce des saules. Une fois   libérés sous l’action de l’eau et de la chaleur, ils agissent comme colorants naturels.


Il faut aussi savoir que tous les types d’osiers ne conviennent pas pour la production de buff. Les variété les plus couramment employées, à savoir les mieux adaptées pour la production de cet osier, sont les triandras qui comprennent des espèces d’osiers durs et les purpuéras qui sont des osiers plus tendres.
Le  travail de cet osier, demande au préalable une durée de trempage plus longue, comparée à celle d'un osier blanc de même taille. Par ailleurs, il est préférable de lui faire subir un ressuyage de quelques heures à 2 jours avant de l’employer.
Une fois séchés, les articles en osier buff sont plus fragiles que ceux réalisée en osier blanc.
L’osier buff, a toujours été boudé par les producteurs et les vanniers français, aussi bien dans le passé que de nos jours.

Les articles en osier buff que l’on peut acheter chez nous, proviennent donc pour l’essentiel, de Pologne (et autres pays de l’est) et d’Espagne…Ce sont tous les articles vendus en grande surface et chez certains autres revendeurs.

On peut se procurer l'osier buff chez certains négociants, qui l’importent, généralement d’Espagne.

A l’usage, cet osier peut parfois être cassant dans sont tiers supérieur.



© 2009