Titre de la page YAKINO
audience en temps réel
real time audience measurement YAKINO
audience en temps réel
real time audience measurement
Accueil
FORUM
Le bonheur est dans l'osier!
La vanneire d'hier à aujou rd'ui
1 - Considérations générales
2 - Végétaux employés en vannerie
3 - Le saule
4 - L'osier
5 - Le rotin
6 - L'outillage du vannier
7 Les étapes de la fabrication d'une vannerie
9 - REALISATION PRATIQUE en rotin
8 - Introduction au travail du rotin.
10 - PRATIQUE VANIERE ELEMENTAIRE (OSIER)
OU APPRENDRE LA VANNERIE?
FABRICATION DES ECLISSES D'OSIER
L'osier buff
L'OSIER TRAITE AUTOCLAVE
LIENS
FICHE TECHNIQUE - Panier à bois
8 - Introduction au travail du rotin.

 

Le travail du rotin

 

Généralités

 

De par sa facilité d'emploi, la moelle de rotin permet une  initiation aisée aux techniques de base de la vannerie.

 

 

Le projet

Toute réalisation pratique est précédée d'un projet qui définit d'une part, la forme et les dimensions de l'objet, et d'autre part  les techniques vannières et les types et sections des matières premières qui serviront à sa fabrication.

Pour exemple voir la fiche technologique 01 dans le chapitre travail du rotin – Réalisation d'une vannerie simple sur fond de bois.

 

Les premières réalisations gagnent à être établies sur un fond en contreplaqué. On pourra soit les réaliser sois même, soit les acheter découpés et percés, dans le commerce.

Pour améliorer l'aspect des fonds, il convient de procéder à un ponçage fin de la surface visible, suivis d'une finition au choix, teinte ou non, puis huilée, cirée ou vernie.

 

Choix des calibres.

Le rotin employé sera soit de la moelle ronde soit   de l'éclisse de moelle ou encore ces deux formes en association.

Le diamètre des moelles est fonction de la taille de l'objet.

-         Les gros calibres sont réservés à la fabrication de la croisée qui sert d'armature sur laquelle est établit le fond, ainsi que pour la réalisation des sous anses.

-         Les calibres moyens sont utilisés pour les montants.

-         Les petits calibres servent à la réalisation des clôtures et torches.

 

Le choix des calibres étant fixé, ont débitera les bâtons de croisée et les montants nécessaires à la fabrication.

La moelle de clôture sera prélevée au fur et à mesure de l'avancement du travail.

 

Trempage.

Le rotin sous la forme de moelles, ne demande qu'un temps de trempage de 10 à 30 minutes. En définitive la durée dépend la température de l'eau et de la dureté de la moelle (la moelle blanchie est plus tendre et moins nerveuse que la moelle naturelle.)

Le rotin à l'avantage de pouvoir être trempé à plusieurs reprises, attention toutefois à ne pas exagérer le nombre et le temps d'immersion qui ont pour conséquences de "noircir" la moelle.

Un travail peut ainsi être facilement arrêté en un point quelconque d'avancement pour être repris quelques heures ou quelques jours plus tard.

 

Retour Accueil

                                                                

© 2009