Titre de la page YAKINO
audience en temps réel
real time audience measurement YAKINO
audience en temps réel
real time audience measurement
Accueil
FORUM
Le bonheur est dans l'osier!
La vanneire d'hier à aujou rd'ui
1 - Considérations générales
2 - Végétaux employés en vannerie
3 - Le saule
4 - L'osier
5 - Le rotin
6 - L'outillage du vannier
7 Les étapes de la fabrication d'une vannerie
9 - REALISATION PRATIQUE en rotin
8 - Introduction au travail du rotin.
10 - PRATIQUE VANIERE ELEMENTAIRE (OSIER)
OU APPRENDRE LA VANNERIE?
FABRICATION DES ECLISSES D'OSIER
L'osier buff
L'OSIER TRAITE AUTOCLAVE
LIENS
FICHE TECHNIQUE - Panier à bois
4 - L'osier
 
L'OSIER
 
 
En Europe, l'osier, ou saule cultivé, est incontestablement le roi des matières premières utilisées en vannerie.
C'est un végétal coriace, rebelle et peu docile.
S'il est de bonne qualité, il est vigoureux, s'oppose et résiste à celui qui cherche à lui imposer les contraintes physiques inhérentes à son emploi. Mais il accepte de se laisser dompter, et fini par s'assagir sous les doigts de celui qui possède les savoirs et savoirs faire requis inhérents à son utilisation.

 
Oseraie  de plateau - Fayl-Billot (Haute Marne)
 
Ses avantages sont multiples.  Il possède des qualités physiques exceptionnelles: très souple quand il est trempé, rigide à l'état sec, il allie résistance et légèreté et vieillit fort bien.
Fabriquée dans les règles de l'art et utilisée dans les conditions pour lesquelles elle a été conçue, une vannerie tient plusieurs décennies et souvent à vie.
 
Sur le plan botanique, l'osier offre des facilités de culture et de récolte et une gamme intéressante de variétés.Il  associe rapidité de croissance et rendement.
 
Souvent, le vannier cultive l'osier dont il a besoin. Cela a pour avantage de ne pas le rendre dépendant d'un producteur, d'optimiser la qualité et de lui permettre de disposer des variétés qu'il désire utiliser.

bouture de 8 semaines
 
La culture de l'osier se nomme osiériculture, et le champ dans lequel il est cultivé, oseraie.
Voici sommairement résumé, les principales étapes liées à la production de l'osier.
 
 
 
Etablissement d'une oseraie.
La culture de l'osier, appelée osiériculture, autrefois menée en têtards, se pratique aujourd'hui exclusivement à ras de sol et en lignes.
Tout semi étant voué à l'échec, la multiplication de l'osier se fait par bouturage, méthode simple et aisée qui donne d'excellents résultats.
L'oseraie est établie dans un terrain préparé, bien drainé naturellement mais retenant toutefois une quantité d'eau suffisante pour assurer la continuité de la pousse en période
estivale.
Les zones humides sont à éviter car l'eau en excès nuit à la qualité de l'osier.
Les boutures sont mises en place au mois de mars.
 Autrefois, la culture était menée en tetârds, aujourd'hui elle est conduite en lignes espacées de 0m80 et à distance de 0m15 sur les lignes.
 
Culture en tetârds
 
 
Conduite d'une oseraie
L'osiériculture requiert une succession de travaux souvent pénible qui de nos jours, ont toutefois l'avantage de pouvoir être réalisés mécaniquement..
 

 
Oseraie de vallée -  Fauyl-Billot (Haute-Marne)
 
Outre les travaux courants d'entretiens de l'oseraie (binages, sarclages), il convient d'administrer en cas de nécessité, des traitements anti-parasites à la plantation.
Ainsi, Il peut être nécessaire, de pratiquer des soins anti-cryptogamiques et insecticides adaptés pour ne pas perdre une partie plus ou moins importante de la production.
Conjointement à ces travaux courants , il est impératif d'apporter annuellement, les engrais utiles, destinés à rendre à la terre les quantités prélevées par la plantation.
L'oseraie est établie pour une durée de 15 à 20-25 ans, après quoi elle n'est plus rentable.
La production d'une plantation varie de façon très significative selon son âge, les conditions climatiques, la nature et la richesse du sol, son entretien et les espèces cultivées. La valeur moyenne, pour une oseraie en plein rendement se situe aux alentours de 12 tonnes d'osier vert à l'ha.
 
Récolte de l'osier.

Coupe manuelle de l'osier.
J.P. Bavoillot

Elle s'effectue en période hivernale, une fois les feuilles tombées  et après les premières gelées.
L'osier est coupé mécaniquement, généralement à l'aide d'un motoculteur muni d'une barre de coupe adaptée.
 

Coupe mécanique de l'osier.
Alain Henry
 
 
 
 
Coupe au tracteur équipé d'un dispositif mécanique adapté à la coupe de l'osier.
ENOV Fayl-Billot (photos D.G.)
 
Oserai après la coupe mécanisée (photos D.G.)
 
Les brins coupés sont mis en bottes d'une trentaine de centimètres de diamètres et transportées vers le lieu de préparation.
 
En effet, l'osier fraîchement coupé est appelé osier vert, sous cette forme il n'est pas utilisable en vannerie.
 
La préparation des osiers verts.
Cette étape consiste à nettoyer l'osier des herbes qu'il contient, puis à l'ébrancher, (on parle d'épluchage, terme impropre qui consiste à éliminer les éventuelles branches secondaires des brins) et enfin à trier les brins en longueur, de 0,20m en 0,20m. Les plus petites tailles ont 1 mètre et les plus grandes peuvent atteindre 3 mètres et plus.
A l'issue des travaux de préparation, l'osiériculteur met généralement un certain quota d'osier vert à sécher afin de produire de l'osier brut. Le reste, qui constitue généralement le gros de la récolte est destiné à la production de l'osier blanc, c'est-à-dire de l'osier écorcé.
 
La mise à l'eau.
L'osier destiné à la production de blanc (osier écorcé) sera mis au routoir. Le routoir est un bassin peu profond, dans lequel les bottes d'osier sont entreposées jusqu'au moment de l'écorçage qui a lieu quelques mois plus tard.

Routoir en juin.
Alain Henry
 
Le routoir contient de l'eau sur une hauteur de 15 à 20 centimètres. La mise au routoir évite le dessèchement des brins et permet une montée de sève artificielle au printemps. Les cimes des brins se garnissent de feuilles et les pieds de radicelles. Arrivé à ce stade, l'osier se prête facilement à l'écorçage. Les termes professionnels employés sont décorticage, pelage, cirement ou encore blanchissage.
 
Décorticage ou pelage de l'osier.
Autrefois ce travail était effectué manuellement à l'aide d'un outil appelé ciroir ou pèloir (cliquez sur le lien) Réalisé  en bois ou en fer, il est formé de deux longues branches réunies en forme de pince. Les brins d'osier sont glissés dans cette pince et tirés   au travers de celle-ci.
 
 
Ce travail est réalisé mécaniquement de nos jours à l'aide d'une machine nommée décortiqueuse.

Décorticage mécanique à la main. 

Cette machine de conception simple, est très performante en termes d'efficacité et de rendement.
Le principe de base en est un tambour muni de plusieurs rangés de pinces tournant à environ de 400t/m.
Un capot recouvre la partie supérieure du tambour. Une rampe d'eau entretient un arrosage constant pendant le travail.
Les brins d'osier pris par poignées et maintenus fermement, sont introduits les pieds en avant, entre le capot et le tambour. Un mouvement de rotation permet le pelage des brins sur tout leur pourtour et sur environ la moitié de leur longueur. Puis, le côté cime est traité de la même façon;

Décorticage mécanique sur chariot hydeaulique.
Alain Henry
 
Certaines machines sont munies d'un chariot sur lequel les brins d'osiers sont maintenus mécaniquement par un presseur hydraulique et permettent ainsi de décortiquer une botte entière en deux opérations sans effort physique pour l'opérateur.
 
Séchage et bottelage.
 

Séchage de l'osier blanc.
 
Une fois blanchi, l'osier étendu sur des perches est mis à sécher au soleil pendant une journée. Il est ensuite mis en bottes et stocké à l'abri de la lumière.
Les bottes sont entreposées soit debout, soit couchées en lignes croisées, afin d'assurer une bonne ventilation.
 

 
Acheter son osier.
 
Pour choisir et acherter son osier, il faut rendre visite au producteur afin de voir sur place ce qu'il peut vous proposer, en variétés, tailles.
Pour en aprécier la qualité, il sera indispensable de le tester en pratique.
 
 
 
Outre l'osier blanc et brut, on pourra trouver chez certains négocients, de l'osier buff, généralement importé d'Espagne.
 
 
                                                                                     
© 2009