Titre de la page YAKINO
audience en temps réel
real time audience measurement YAKINO
audience en temps réel
real time audience measurement  CopyrightFrance.com
Accueil
FORUM
Le bonheur est dans l'osier!
La vanneire d'hier à aujou rd'ui
1 - Considérations générales
2 - Végétaux employés en vannerie
3 - Le saule
4 - L'osier
5 - Le rotin
6 - L'outillage du vannier
7 Les étapes de la fabrication d'une vannerie
9 - REALISATION PRATIQUE en rotin
8 - Introduction au travail du rotin.
10 - PRATIQUE VANIERE ELEMENTAIRE (OSIER)
OU APPRENDRE LA VANNERIE?
FABRICATION DES ECLISSES D'OSIER
L'osier buff
L'OSIER TRAITE AUTOCLAVE
LIENS
FICHE TECHNIQUE - Panier à bois
0 - La vanneire d\'hier à aujou rd\'ui

LA VANNERIE D’HIER A AUJOURD’HUI 

 

résumée en 343 mots

 

Le site de Fayoum en Haute Egypte, a livré des restes de vanneries, sous la forme de fragments, datant du paléolithique final (Epipaléolithique), soit de – 10.OOO ans.

Le tressage serait antérieur à l’apparition des premières poteries et ces dernières ont, semble -t-il été élaborées sur une un support constitué par un entrelacs de fibres végétales.

Ainsi,  ces temps anciens jusqu'au milieu du 20eme siècle, la vannerie a tenu un rôle économique important et de premier ordre.

En Europe, le saule, l’osier ensuite et bien d’autres végétaux comme le châtaigner, le noisetier ou la paille, servaient à fabriquer des contenants pour tous les usages de la vie courante.

Toutefois en France, c’est l’osier qui s’est imposé comme principale matière première vannière.

La vannerie  était présente partout, dans les usines, les manufactures, les fermes, sur les bateaux, les marchés, chez les  commerçants et dans tous les foyers, il y avait au moins un panier.

Des l’entre deux guerres, le  modernisme met sur le marché des contenants fabriqués à partir d’autres matériaux.

Le métal (tôles), le bois déroulé (peuplier), le carton et enfin les matières plastiques ont en quelques décennies, sus venir à bout de la vannerie française

.

Au final, le coup de grâce fût donné par les vanneries à faible coût, importées massivement d’Espagne et de l’Europe de l’est  et plus tard de Chine et bien d’ailleurs encore…

A ce jour, des nombreux centres vanniers français, il ne reste que quelques vestiges du passé.

Fayl - Billot, Bussière les Belmont et ses environs en Haute-Marne et  Vilaine les Rochers en Indre et Loire.

Bussière et Vilaine les Rochers ont développés leur coopérative vannière respectives, et Fayl - Billot abrite toujours l’école nationale d’osiériculture et de vannerie.

On ne connaît pas le nombre exact de vanniers actifs en France, car tandis que certain s’installent, d’autre ferment leur atelier. Par  supputation on peu toutefois fixer approximativement  leur nombre à 150 - 200.

Notons encore que des branches annexes à la vannerie se sont développées ces dernières décennies. Il s’agit de l’architecture végétale et du génie végétal.

 

 Page d'accueil

© 2009